LIVRE BLANC ADETEM/APROGED : “E-Réputation et B2B : gestion d’un capital”

Article de Gil ADAMY “Le Web social et la e-réputation comme outil de communication conversationnelle B2B entre hommes politiques”, pages 58 => 61

A télécharger

Sur le site Adetem : http://www.adetem.org/xwiki/bin/vie...
ou
Sur le site Aproged : http://www.aproged.org/index.php/Vo...

JPEG - 194.2 ko

Résumé

L’e-réputation est entrée dans notre culture. Les personnes, les marques et les entités sont directement concernées. Les échanges sont profondément bouleversés : marketing, relation client, communication politique, recherche d’emploi…

Compte-tenu de l’importance de cette lame de fond, de nouvelles activités se créent, comme la veille sur les réseaux, les offres d’assurances pour se prémunir des risques, les services de « nettoyage » des traces sur internet, des prestations en marketing digital ou en community management…

Pourtant les entreprises continuent à se demander si elles doivent investir sur leur e-réputation et quels seront les bénéfices obtenus. Si les organisations qui exercent dans le B2C sont de plus en plus conscientes de l’intérêt de veiller à leur e-réputation, celles qui œuvrent dans l’univers du B2B se sentent moins concernées directement. A travers les différentes problématiques abordées dans ce livre blanc, il apparaît bien que les enjeux liés à l’e-réputation des entreprises sont tout aussi importants dans l’univers B2B que dans le B2C.

Avec ce nouveau Livre Blanc sur la e-réputation B2B, le groupe de travail co-piloté par l’Adetem et l’Aproged a voulu montrer comment, et surtout pourquoi, ces technologies sont utilisées dans le monde du marketing et de la communication pour analyser la réputation des professionnels auprès de leurs clients, leurs fournisseurs, salariés, partenaires, etc.

L’Aproged a apporté sa vision technologique notamment par rapport à la question générale de l’analyse des contenus et ses connaissances du marché. L’Adetem a élargi le débat au travers de son expérience du marketing et de ses évolutions liées notamment au digital. C’est grâce à cette collaboration « bi-céphale », que les réflexions ont intégré les usages, les enjeux, les risques et les opportunités.

Ce monde des réseaux sociaux est incroyablement jeune par rapport à l’impact qu’il a aujourd’hui : Twitter n’a que 6 ans, Facebook à peine plus. A côté de ces géants, une multitude d’autres réseaux apparaît, certains promis à de grands succès, d’autre forcement auront des difficultés à s’imposer. Face à ces transformations des technologies et des usages, la problématique de l’e-réputation va elle-même se transformer. La compréhension des enjeux va s’affiner, le partage des expériences positives ou négatives va contribuer à faire évoluer les méthodes et les outils. C’est pourquoi ce Livre blanc sera très probablement rapidement dépassé… C’est le sort de ce type de document dans un monde qui bouge vite. Mais l’objectif de l’Aproged et de l’Adetem est de le faire vivre par différentes actions qui seront menées en 2013, 2014, …

Télécharger le Livre Blanc